Practicité, coût, look : comment choisir une fenêtre

L'une des priorités lors du choix de fenêtres pour son logement reste le principe d'ouverture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne s’ouvrent pas. Parmi les plus courantes, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et bien sûr la fenêtre coulissante, avec un vantail qui glisse sur l'autre.

Certains systèmes peuvent s'ouvrir de deux façons : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée. Parmi les fenêtres plus originales, se trouve la fenêtre à galandage, qui coulisse dans la cloison. Aspect et prix constituent les deux facteurs principaux lorsqu'il est question de décider du matériau des fenêtres.

Devis fenetres

Elles doivent pouvoir s’harmoniser avec le look de la maison. Une fenêtre en polymère thermoplastique s’installe aisément, s'entretient en un coup d'éponge et est la plus économique. Attention cependant aux premiers prix.

La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables. Désormais, elle s'adapte également aux baies vitrées. La fenêtre en alu convient parfaitement aux constructions contemporaines.

Particulièrement solide, elle ne demande pas d'entretien. Une dernière possibilité est de choisir une fenêtre mixte (bois et aluminium), qui associe les atouts de ces matériaux. Les personnes particulièrement adroites peuvent poser leurs fenêtres.

Toutefois, mieux vaut préférer un fenêtrier. Grâce à lui, vous êtes assuré d’avoir une installation parfaite et rapidement. Par ailleurs, vous bénéficierez alors d'une TVA à 7% sur l'équipement et sur leur pose.

Pour finir, des assurances couvrent les éventuels dommages. Le coût des fenêtres varie en fonction de leur matière, de leur taille, de la forme, du type d'ouverture, etc. Pour vous donner une idée, une fenêtre à battants fabriquée bois peut coûter de 200 à 800€ ; le prix le plus bas d'une fenêtre PVC se monte à 120 euros, d'une fenêtre aluminium 350€.

A cela, il faut généralement ajouter les poignées, crémones, cache-fiches, etc. La pose de fenêtres robustes vous permettra de réduire votre facture de chauffage. Vous pouvez également vous faire aider par un crédit d'impôt.

Des fenêtres en toute sérénité



L’un des facteurs à prendre en considération lors de l’achat de fenêtres est la sécurité, surtout en rez-de-chaussée, avec un but : dissuader toute effraction. Le cadre comme des vitres et volets solides sont essentiels. Vous trouverez par exemple des vitres retardataires d’effraction.

Vous pouvez également mettre en place une protection à vos fenêtres aisément accessibles. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres constituent une priorité pour l’isolation du logement. Mal isolées, elles sont effectivement susceptibles de causer jusqu'à 25% de déperditions de chaleur.

En plus du confort thermique, il s'avère important de prendre en considération le confort phonique. Pour cette raison, le simple vitrage se fait de plus en plus rare. Le double vitrage, avec ses deux panneaux vitrés, est aujourd'hui le plus courant.

Dans les maisons basse consommation, il est recommandé de choisir du triple vitrage. Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage mais que vous voulez une meilleure isolation, le survitrage est solution intéressante. Classique, au bord supérieur arrondi, en oeil-de-boeuf ou en triangle : il existe plusieurs dessins d'ouvertures.

Différentes dimensions sont vendues. Des ajustements sont réalisés si une taille fabriquée en série ne s'ajuste pas pour une poignée de millimètres. Cependant, des tailles trop éloignées obligent au sur mesure.

Evidemment le prix est plus élevé et l'action d’un fenêtrier certifié s’impose..


Liens connexes :